Coronavirus : de plus en plus de pays exigent une assurance voyage

assurances

La crise du Coronavirus a modifié les règles du voyage : si quelques pays vous réclamaient déjà une assurance spécifique pour entrer sur leur territoire, leur liste ne cesse de s’allonger. Passés de 6 à 23 en quelques mois, il y a fort à parier que ce ne soit qu’un début… Mais en quoi consiste cette assurance ? Quels sont les pays qui la demandent ? Voici un point pour tout savoir sur l’assurance voyage.

L’assurance voyage

L'assurance voyage couvre d'éventuels frais liés à la maladie sur place ainsi que la quarantaine qui peut vous être imposée dans un hôtel, votre rapatriement sanitaire etc... L'attestation d'assurance doit mentionner très clairement votre prise en charge. Il faut la demander expressément à votre assureur ou à l'assureur de votre carte bancaire (Visa, MasterCard...).

Attention : toutes les assurances voyage ne couvrent pas la Covid-19 et si elles le font, cela n'est pas toujours explicitement indiqué. Vous devez donc en faire la demande au moment de la souscription.

En général les assurances voyage des cartes bancaires couvrent la prise en charge de frais médicaux en cas d'épidémie, mais pas toujours les frais en cas de confinement imposé. Elles peuvent donc être utilisées pour voyager dans des pays ne demandant pas d'attestation spécifique à la Covid-19.

Des compagnies aériennes ont commencé à lancer leurs propres assurances (Emirates, Virgin Atlantic...). Les destinations touristiques aussi en proposent comme la Turquie qui a lancé une assurance santé à destination des touristes, couvrant la Covid-19. Il s’agit d’une assurance coûtant entre 15 et 23 euros, mais dotée de plafonds de 3000€ à 7 000€ qui sont très inférieurs aux plafonds des assurances voyage spécialisées.

Presque aucun assureur français ne couvre les conditions les plus exigeantes imposées par certains pays (Thaïlande, Costa Rica). La seule solution réside dans les assurances locales, réputées très onéreuses et qu'il faudra souscrire en arrivant sur place.  

Le contrôle du document s'effectuera le plus souvent lors de la montée dans l'avion, ou peut conditionner l'obtention de votre visa.

L’assurance voyage obligatoire dans 23 pays

En principe facultative, l’assurance maladie était déjà exigée, avant la crise du Coronavirus, par la Chine, Cuba, la Mongolie, la Russie et l’Arabie Saoudite.

Voici désormais la liste de tous les pays dans lesquels une attestation d’assurance voyage avec la mention « Covid » est obligatoire au 15 septembre :

  • En Afrique : l’Algérie, l’Égypte, les Seychelles, la Tunisie

  • En Europe orientale : l’Ukraine et la Russie

  • En Amérique : les Antilles, le Brésil et le Costa Rica, Cuba, le Mexique, la République Dominicaine, Saint Martin et les Îles Turques et Caïques

  • En Asie : l’Arabie Saoudite, le Cambodge, la Chine, les Émirats Arabes Unis, Israël, la Mongolie, le Sri Lanka, la Thaïlande 

  • En Océanie : la Polynésie Française

Des obligations qui varient d’un pays à l’autre

Avec, parfois l'obligation de prise en charge des frais de santé, voire de l'hébergement en quatorzaine, les obligations contenues dans les assurances voyage varient d’un pays à l’autre. Ainsi le Costa Rica réclame que les frais d'hébergement en cas de quatorzaine soient pris en charge à hauteur de 2000 €. En Thaïlande il vous faut une couverture des frais à hauteur de 100 000 €.

Quelques-uns des 23 pays imposent simplement une « assurance santé » sans plus de précisions mais la plupart réclament que les frais de santé, d'hospitalisation ou de rapatriement soient pris en charge si vous contractez le coronavirus sur place.